Classés | Bienfaits Tisanes

3 plantes pour soulager les douleurs articulaires

Posté le 20 novembre 2017 par melissacarre

Raideurs, difficultés à se lever, à se baisser ou à monter les escaliers… Avec les années, les douleurs articulaires – qu’elles soient liées à des maladies comme l’arthrose, d’origine mécanique ou inflammatoire – deviennent de plus en plus fréquentes et gênantes. Or, certaines plantes peuvent aider à les soulager ou à les prévenir. Focus sur 3 d’entre elles.

La reine-des-prés

reine-prés-tisane

On trouve la reine-des-prés partout dans nos campagnes, au soleil, à proximité des cours d’eau. On la reconnaît à ses petites sommités blanches en grappes qui fleurissent en été. Cette plante soulage les douleurs articulaires car elle contient une molécule organique puissante aux vertus anti-inflammatoires. Son principe actif est l’acide salicylique, principe très proche de l’aspirine.

En cas de douleurs articulaires liées à l’arthrose, on peut utiliser les fleurs de la reine-des-prés pour  en faire une tisane. Il est conseillé d’en boire un litre dans la journée réparti entre le matin, le midi et le soir sous forme de cures.

Les feuilles de cassis

La feuille de cassis a une action rhumatismale car elle mime l’action de la cortisone. Elle favorise l’élimination de l’acide urique et permet donc de soulager les problèmes articulaires (rhumatismes, goutte, arthrose de la hanche, etc.). Elle a également une action diurétique.

Pour soulager les douleurs, il suffit de placer quelques feuilles de cassis dans une casserole d’eau et de les faire chauffer jusqu’à frémissement. On laisse ensuite infuser quelques minutes puis on filtre la préparation. Cette tisane est à consommer le matin pendant trois semaines, en complément d’un traitement habituel contre l’arthrose.

Pour optimiser les effets du cassis, on peut également demander à  un phytothérapeute d’associer le cassis à d’autres plantes.

Le frêne

feuille-frene-rhumatisme

Egalement appelé « arbre centenaire », le frêne est l’un des arbres les plus communs d’Europe. Il pousse majoritairement en lisière des forêts ou au bord des rivières. Utilisé au Moyen-Âge pour soigner les morsures de serpents, le frêne est aujourd’hui plus connu pour ses vertus anti-inflammatoires et diurétiques. Il aurait ainsi la propriété de soulager les rhumatismes.

En infusion, ses feuilles ont un effet anti-inflammatoire qui permet aux articulations de retrouver un peu de souplesse. Elles contiennent en fait du mannitol et des sels de potassium. Ces éléments favorisent l’action diurétique de l’organisme en augmentant ses capacités d’élimination. Le frêne permet en particulier d’éliminer l’acide urique qui est responsable des crises de goutte notamment.

En favorisant les fonctions de drainage et d’élimination de l’organisme, cet arbre devient par conséquent un allié dans la lutte contre les douleurs articulaires.

Laisser un commentaire

19